mardi 10 avril 2018 | 07:28

CFR - Incidents racistes recensés par les centres de conseil

Rapport d’analyse 2017.

Le rapport 2017 confirme une tendance nette qui se dégage depuis de nombreuses années : le monde du travail reste l’un des domaines les plus touchés par la discrimination, avec 43 incidents recensés. Photo on <a href="https://foter.com/re/a1daa4">Foter.com</a>
Le rapport 2017 confirme une tendance nette qui se dégage depuis de nombreuses années : le monde du travail reste l’un des domaines les plus touchés par la discrimination, avec 43 incidents recensés. Photo on Foter.com

Le rapport 2017 du Réseau de centres de conseil pour les victimes du racisme montre qu'une grande partie des incidents racistes signalés aux centres de conseil surviennent sur le lieu de travail et dans le domaine de l'éducation / la formation. Les formes de discrimination les plus fréquentes sont les inégalités de traitement, les insultes et les traitements dénigrants. La xénophobie vient en tête des motifs, suivie par le racisme anti-Noirs. Les cas d'hostilité à l'égard des personnes musulmanes et de racisme anti-Arabes sont en légère augmentation, comme en 2016.

 

Le rapport intègre des graphiques synthétisant l'analyse statistique des incidents recensés par les centres de conseil ainsi qu'une vaste palette d'exemples de cas illustrant le phénomène du racisme. Cette publication n'a pas la prétention de recenser la totalité des cas de discrimination raciale en Suisse. L'idée est plutôt de donner un aperçu des sujets auxquels sont confrontés au quotidien les centres de conseil. Le rapport met aussi en lumière la qualité et la diversité qui caractérisent depuis des années leur travail. Les centres fournissent en effet des informations générales et des conseils juridiques, apportent un soutien psychosocial mais aussi une précieuse contribution en matière de résolution des conflits. Les 301 cas de discrimination raciale analysés proviennent des 27 centres membres du Réseau de centres de conseil pour les victimes du racisme, présents dans l'ensemble de la Suisse. Le rapport 2017 confirme une tendance nette qui se dégage depuis de nombreuses années : le monde du travail reste l'un des domaines les plus touchés par la discrimination, avec 43 incidents recensés. Il est suivi de près par le domaine de l'éducation, avec 42 incidents recensés. À noter que cette catégorie est relativement vaste, puisqu'elle s'étend de l'accueil de la petite enfance à la formation continue. Un nombre particulièrement élevé d'incidents a été recensé au niveau de l'école obligatoire (31 cas), et touche généralement les enfants et les adolescents. Une mère a ainsi contacté un centre de conseil parce que son fils de 10 ans allait à l'école la boule au ventre, ses camarades le traitant de « petit nègre », lui demandant pourquoi il sentait mauvais et insinuant qu'il serait porteur du virus Ebola. Après la xénophobie en général, le racisme anti-Noirs (95 incidents) est le motif de discrimination le plus fréquemment signalé. Suivent l'hostilité à l'égard des personnes musulmanes (54 cas) et la catégorie parente du racisme anti-Arabes (36 cas). Les personnes de religion musulmane contactent ainsi régulièrement les centres de conseil pour avoir été insultées ou humiliées dans l'espace public en raison de leur appartenance confessionnelle. Une femme rapport ainsi avoir été invectivée par un homme à la caisse d'un supermarché. Celui-ci s'impatientait parce qu'elle mettait du temps à trouver son argent dans son porte-monnaie et a dit haut et fort « Typique, ces femmes au foulard ne savent même pas compter leur argent ». La femme a trouvé cette situation humiliante.  Les données recensées par les 27 centres de conseil sont agrégées par l'association humanrights.ch puis analysées en collaboration avec la Commission fédérale contre le racisme (CFR). Le rapport 2017 « Incidents racistes recensés par les centres de conseil » est disponible en français, en allemand et en italien. Il peut être téléchargé à l'adresse www.network-racism.ch ou commandé auprès du Réseau de centres de conseil pour les victimes du racisme, tél. 031 301 92 75, beratungsnetz@humanrights.ch.


Commissions du DFI



Persorama ePaper

Grâce aux Archives ePaper Persorama, vous pouvez afficher sur votre écran les éditions numériques Persorama, les feuilleter, effectuer des recherches et les sauvegarder.

Infoletter

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTER