mardi 30 janvier 2018 | 17:19

L'année de césure des managers

Le nombre de managers adeptes de l'année de césure est en hausse, les affectations internationales étant transformées en « aventures à l'étranger » pour attirer de jeunes talents.

Selon des recherches récentes, la génération Y est très ouverte à un déménagement à l'étranger.
Selon des recherches récentes, la génération Y est très ouverte à un déménagement à l'étranger.

L'ère du manager partant avec un sac à dos est en marche selon les experts de la mobilité internationale alors que les entreprises transforment les missions internationales en y apportant une dimension de découverte. Passer six mois à un an à l'étranger était l'apanage des responsables d'âge moyen, qui recevaient souvent des offres plutôt avantageuses pour passer du temps loin de chez eux. Cependant de nos jours, dans un monde plus connecté à l'échelle mondiale et avec des jeunes habitués à voyager, les choses changent. Lisa Johnson, Directrice des pratiques internationales, chez Crown World Mobility, explique.

 

Les entreprises transforment les missions internationales de la vieille école en quelque chose qui ressemble davantage à une année de césure, dans le but d'attirer de jeunes talents et de réduire les coûts : il y a un réel changement dans l'air. Tout porte à croire que de nombreux jeunes employés considèrent un voyage à l'étranger plutôt comme une aubaine et non un fléau, et les affectations internationales sont de plus en plus demandées.

 

En conséquence, les alternatives moins coûteuses aux missions traditionnelles sur le long terme deviennent de plus en plus courantes. Le fait de marquer les missions comme des « aventures à l'étranger » ou des « aventures avec un sac à dos » donne aux bénéficiaires une indication claire de ce qu'ils entreprennent. Certaines entreprises sont déjà en train de peaufiner les éléments de motivation pour rendre les déménagements plus attrayants pour les plus jeunes.

 

Une façon de valoriser le jeune salarié, même à faible coût, est de fournir des extras qui, bien que peu onéreux pour l'entreprise, sont considérés comme un véritable bonus par l'employé. Cela pourrait être aussi simple que des formations linguistiques, une formation culturelle, rendre visite à un ami, ou même juste un voyage organisé avec des découvertes locales. Grâce à ces extras l'employé se sent valorisé, et les frais engagés par l'entreprise restent très faibles.

 

Les personnes plus jeunes recherchent quelque chose d'amusant et d'excitant et ne s'attendent pas nécessairement au luxe que leurs prédécesseurs tenaient pour acquis. En fait, le défi pour les entreprises dans les années à venir n'est peut-être pas de savoir comment persuader les jeunes talents de travailler à l'étranger, mais comment s'assurer qu'ils n'en font pas trop pour eux-mêmes. Les entreprises constatent que les jeunes expatriés sont très heureux d'organiser eux-mêmes une grande partie de leur voyage - ils sont habitués à voyager à l'étranger et à utiliser des outils peu coûteux tel que Airbnb.

 

Selon des recherches récentes, la génération Y est très ouverte à un déménagement à l'étranger. En fait, on estime que plus de 80% d'entre eux sont prêts à déménager tant qu'ils pensent que la situation en vaut la peine. Une étude distincte a révélé que 71% d'entre eux déclarent vouloir et s'attendre à une affectation à l'étranger au cours de leur carrière.

 

Transformer ce déménagement en une « aventure sac à dos » peut être bon pour tout le monde. Cependant, un employeur a toujours le devoir de protéger et de prendre soin du personnel pendant cette période à l'étranger. Les jeunes assignés peuvent ne pas réaliser à quel point la formation culturelle est importante pour s'adapter professionnellement et socialement dans un nouvel environnement et ils peuvent ne pas être préparés à tous les défis auxquels ils seront confrontés. Travailler à l'étranger est très différent de partir en vacances et ils auront toujours besoin d'un soutien important.


Crown World Mobility



Persorama ePaper

Grâce aux Archives ePaper Persorama, vous pouvez afficher sur votre écran les éditions numériques Persorama, les feuilleter, effectuer des recherches et les sauvegarder.

Infoletter

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTER