mercredi 25 avril 2018 | 10:34

Le Conseil fédéral révise l’ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs

Lors de sa séance du 25 avril 2018, le Conseil fédéral a révisé l’ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs. Les jeunes ne devront plus attendre d’avoir 18 ans pour exécuter des travaux dangereux dans le métier qu’ils ont appris.

En révisant l’ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs (art. 4, al. 1bis, OLT 5; RS 822.115), le Conseil fédéral permet à tous les jeunes titulaires d’un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d’exercer pleinement, indépendamment de leur âge, le métier qu’ils ont appris. Photo on <a href="https://foter.com/re/351de6">Foter.com</a>
En révisant l’ordonnance sur la protection des jeunes travailleurs (art. 4, al. 1bis, OLT 5; RS 822.115), le Conseil fédéral permet à tous les jeunes titulaires d’un certificat fédéral de capacité (CFC) ou d’une attestation fédérale de formation professionnelle (AFP) d’exercer pleinement, indépendamment de leur âge, le métier qu’ils ont appris. Photo on Foter.com

Les jeunes qui terminent leur scolarité obligatoire plus tôt sont toujours plus nombreux, si bien que le nombre de ceux qui achèvent leur formation avant d'avoir 18 ans augmente également. Jusqu'ici, il était interdit aux jeunes de moins de 18 ans qui n'étaient pas en formation d'exécuter des travaux dangereux. Une fois leur apprentissage achevé, les jeunes devaient donc attendre d'avoir 18 ans avant de pouvoir exécuter des travaux dangereux dans la profession qu'ils avaient apprise. 


Conseil fédéral



Persorama ePaper

Grâce aux Archives ePaper Persorama, vous pouvez afficher sur votre écran les éditions numériques Persorama, les feuilleter, effectuer des recherches et les sauvegarder.

Infoletter

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTER