mardi 12 décembre 2017 | 13:57

Prévention dans le domaine des soins : financement de projets novateurs

Dès 2018, Promotion Santé Suisse, en étroite collaboration avec l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), encouragera la prévention dans le domaine des soins en finançant, jusqu’en 2024 et à hauteur de 5 millions de francs par an, des projets concernant les maladies non transmissibles, les addictions et la santé psychique.

5 millions de francs par an pour des projets novateurs (Foto: bagofspufsp)
5 millions de francs par an pour des projets novateurs (Foto: bagofspufsp)

Ces projets visent à mettre en évidence de nouvelles approches et pratiques afin d'intégrer des offres de prévention dans le domaine des soins. Ces dernières s'adressent aux personnes déjà malades ou qui présentent un risque élevé de maladie. Elles améliorent la culture sanitaire et la qualité de vie des patients. Promotion Santé Suisse réceptionnera les propositions de projet à partir du 8 janvier 2018.

 

Intégrer la prévention dans le domaine des soins

Les maladies non transmissibles (p. ex., le cancer, le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les affections respiratoires chroniques et les troubles musculo-squelettiques), les maladies psychiques et les addictions occasionnent plus de 80 % des coûts de la santé en Suisse. Un style de vie sain et des connaissances en la matière peuvent diminuer ces cas, ou même empêcher leur apparition. Il permet aussi aux personnes déjà malades d'améliorer sensiblement leur qualité de vie. C'est pourquoi il convient, à l'avenir, d'intégrer des offres de prévention dans toute la chaîne des soins.

 

Dans cette optique, les professionnels de la santé (p. ex., médecins, infirmiers, consultants du domaine psychosocial, pharmaciens) jouent un rôle central. Ils peuvent accompagner les personnes malades ou celles présentant un risque élevé de maladie et les conseiller sur la façon d'améliorer leur santé en privilégiant un mode de vie sain.

 

Les projets doivent aider les patients à renforcer leur culture sanitaire et leurs capacités à gérer eux-mêmes leur maladie. Ils leur permettent de conserver leur autonomie, de diminuer les soins dont ils ont besoin, d'éviter les rechutes et, enfin, d'améliorer leur qualité de vie.

 

5 millions de francs par an pour des projets novateurs

Entre 2018 et 2024, Promotion Santé Suisse investira en moyenne environ 5,2 millions de francs par an pour promouvoir et évaluer des projets de prévention dans le domaine des soins. Ces ressources proviennent de l'augmentation de la contribution pour la prévention générale des maladies, décidée en juillet 2016 et prélevée par les assureurs-maladie.

 

Les projets doivent fournir de nouvelles impulsions pour que les offres de prévention soient renforcées, à long terme, tout au long de la chaîne de soins. Les projets soutenus concernent les maladies non transmissibles, les addictions et la santé psychique. En outre, l'amélioration des projets existants et la diffusion des offres actuelles se poursuivent.

 

Les demandes de soutien peuvent être déposées par les acteurs du domaine des soins et de la santé publique. Il est souhaitable que ceux-ci se regroupent pour améliorer les interfaces dans le domaine des soins et en dehors.

 

Les requérants sont invités à déposer leurs projets auprès de Promotion Santé Suisse à partir du 8 janvier 2018. La fondation les évaluera en collaboration avec l'OFSP. Toutes les informations sur les conditions et les modalités liées à la promotion de projets sont disponibles en ligne : https://promotionsante.ch/pds


Office fédéral de la santé publique



Persorama ePaper

Grâce aux Archives ePaper Persorama, vous pouvez afficher sur votre écran les éditions numériques Persorama, les feuilleter, effectuer des recherches et les sauvegarder.

Infoletter

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTER