mercredi 12 décembre 2018 | 06:33

Un début d’année 2019 favorable à l’embauche en Suisse

Dans la Région lémanique, le marché de l’emploi sera moins florissant.

Les employeurs de cinq des sept régions anticipent le maintien ou une augmentation de leurs effectifs durant les trois premiers mois de 2019.
Les employeurs de cinq des sept régions anticipent le maintien ou une augmentation de leurs effectifs durant les trois premiers mois de 2019.

Selon les résultats trimestriels du Baromètre Manpower des perspectives d'emploi*, l'optimisme demeure parmi les employeurs de notre pays qui se montrent enclins à l'embauche pour les trois premiers mois de 2019. La prévision d'emploi nationale (+2 %)** est stable en comparaison annuelle et augmente légèrement par rapport au dernier trimestre 2018. Au niveau des régions et des secteurs, les prévisions sont plutôt réjouissantes et les résultats par taille d'entreprise présentent de bonnes perspectives pour le marché de l'emploi.

 

« Les prévisions présentées dans notre baromètre sont encourageantes pour les demandeurs d'emploi, puisque les employeurs suisses envisagent davantage de recruter du personnel, que de contracter leurs effectifs, durant les trois premiers mois de 2019, commente Leif Agnéus, General Manager de Manpower Suisse. Toutefois, dans un marché de l'emploi tendu, où le taux de chômage se maintient à un faible niveau depuis plusieurs mois, trouver les candidats disposant des compétences demandées est un défi. Les profils recherchés sont devenus plus complexes. Nous devons tout mettre en œuvre pour que l'économie ne soit pas ralentie à cause d'un manque de personnel qualifié. »

 

Confiance marquée parmi les employeurs de la région zurichoise

Les employeurs de cinq des sept régions anticipent le maintien ou une augmentation de leurs effectifs durant les trois premiers mois de 2019. Les employeurs de Zurich (+14 %) se montrent particulièrement optimistes et affichent leur prévision la plus élevée en plus de huit ans. La région enregistre aussi des progressions en comparaison trimestrielle (6 points) et annuelle (7 points). La prévision de la Suisse du Nord-Ouest (+8 %) est aussi encourageante, et malgré un recul (8 points) des intentions d'embauche en comparaison trimestrielle, il n'y a pas matière à s'inquiéter puisque la prévision avait augmenté chaque trimestre depuis le début de l'année. Nous pouvons donc interpréter ce fléchissement comme une stabilisation après une période particulièrement florissante pour l'emploi. A l'opposé, les employeurs du Tessin (-5 %) présentent une fois encore une prévision négative, un résultat à relativiser puisqu'il progresse considérablement (16 points) par rapport au trimestre précédent. Dans la Région lémanique (-2 %) les perspectives d'emploi demeurent faibles, bien qu'en augmentation (4 points) par rapport au trimestre précédent.

 

Embauches en force dans le secteur Electricité, gaz et eau

Parmi les dix secteurs sondés, sept d'entre eux enregistrent des prévisions d'emploi positives pour la période allant de janvier à mars 2019. Les employeurs du secteur Electricité, gaz et eau (+10 %) se montrent les plus confiants avec des intentions de recrutement en hausse en comparaison trimestrielle (10 points) et annuelle (10 points). Les employeurs dans les Activités financières, les assurances, l'immobilier et les services aux entreprises (+8 %) envisagent eux aussi un rythme d'embauche soutenu. A l'inverse, la dynamique de recrutement devrait tourner au ralenti dans le secteur de l'Hôtellerie et de la restauration (-10 %). La prévision est en repli par rapport au trimestre précédent (5 points) et chute considérablement par rapport au premier trimestre 2018 (18 points). Les employeurs du secteur Agriculture, chasse, sylviculture et pêche (-5 %) annoncent également une période moins favorable pour l'embauche.

 

Grandes entreprises, grande confiance

Sur les quatre catégories d'entreprises*** sondées, toutes envisagent d'accroître leurs effectifs au cours du premier trimestre 2019. Le climat de recrutement est au beau fixe dans les grandes entreprises (+18 %), qui enregistrent également les plus fortes hausses en comparaison trimestrielle (11 points) et annuelle (8 points). Les employeurs des entreprises de taille moyenne (+9 %) affichent une prévision d'emploi encourageante, suivis de leurs homologues des petites sociétés (+3 %) et de ceux des micro structures (+1 %).

 

Dynamique de l'emploi constante en Allemagne

Parmi les pays voisins, l'Allemagne (+8 %) poursuit sur la lancée amorcée au début 2018. En France (+4 %), la tendance positive se confirme et les intentions d'embauche s'améliorent en comparaison trimestrielle et annuelle. Et les employeurs d'Italie (+3 %) prévoient un début d'année favorable à l'embauche et les perspectives d'emploi augmentent légèrement d'un trimestre à l'autre et d'une année à l'autre.


Manpower Suisse



Persorama ePaper

Grâce aux Archives ePaper Persorama, vous pouvez afficher sur votre écran les éditions numériques Persorama, les feuilleter, effectuer des recherches et les sauvegarder.

Infoletter

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTER